Univers Amish

En matière d'environnement, les Amish n'ont de lecon à recevoir de personne. Tout ce qui peut être réutilisé, l'est au lieu d'atterrir systématiquement dans la poubelle. Par exemple, on a copié la rotation des sols sur les pratiques amish que ceux-ci faisaient depuis longtemps. Aucun produit chimique n'est utilisé sur les sols.
D'autre part, s'il vous arrive de vous rendre dans des régions fortement peuplées de Amish et que vous voyez des commerces affichant "Motel amish"...ou "Restaurant amish", dites-vous bien que ce ne sont pas des amish qui en sont propriétaires car ils n'utilisent jamais le nom de leur dénomination religieuse en affaires. Ce n'est sans doute pas une surprise mais dès 1955, on exploitait déja ce filon amish pour attirer des touristes dans la région. Ceux-ci n'ont rien à voir avec cette pratique. Certaines personnes ont même poussé jusqu'à dire que les amish étaient payés par le bureau de touristes pour jouer ces roles.

Ils se promènent aussi en cheval/buggy. Une autre facon pour eux de se distinguer mais aussi d'empêcher les longs trajets...donc de garder la communauté en place.

Il existe bon nombre de groupes apparentés aux amish dont certaines règles varient d'une région à une autre: l'usage du téléphone...véhicule ou non...barbe ou non...tissus colorés ou pas...Mais tous professent la même foi, les mêmes engagements et cette pareille séparation d'avec le monde. En général, toutes ces communautés arrivent à se cotoyer et à s'entraider sans se dévorer les uns les autres. Des noms comme: Beachy Amish, Nouvel Ordre Amish, les Freres chrétiens, Freres de la rivière, Vieil Ordre Amish, Brethren, eglise de Bethleem, Old Order Mennonites...tous des noms aussi différents les uns que les autres pour désigner des groupes dont le mode de vie diffère légerement d'un endroit à un autre.

____________________________________________________________

 


Veuillez cependant noter que les églises amish n'ont rien à voir avec la religion juive.

Symbole de Nicée :

Nous croyons en un Dieu, le père tout-puissant, créateur de toutes choses visibles et invisibles ; et en un seul Seigneur Jésus Christ, le fils de Dieu, l'unique de son père, de la substance du père, Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu du vrai Dieu, engendré et non pas créé, étant d'une substance avec le père ; par qui toutes choses ont été faites, les deux qui sont dans les cieux et sur la terre ; qui pour nous les hommes et pour notre salut est descendu des cieux, s'est incarné et s'est fait homme. Il a souffert, et le troisième jour il est ressuscité et est monté au ciel. Et il viendra à nouveau pour juger les vivants et les morts. Et nous croyons en l'Esprit Saint.

_____________________________________________________________________________________

 

 

SERVICES RELIGIEUX(ou culte):

Les services religieux (et non des "messes"),
sont tenus dans les foyers des membres, un dimanche sur deux.
Le "Lavement des pieds" est pratiqué en même temps que la communion.
Le lavement des pieds est pratiqué en tant que geste d'humilité les uns envers les autres...
et non comme une vulgaire farce. De meme que le "partage du pain et du vin" qui se pratique en meme temps.
La disciplince de l'église est renforcée par le bannissement et les mariages
avec un "outsider" (quelqu'un de l'extérieur) est fortement déconseillé.

D'autres groupes AMISH sont parfois plus souples et acceptent davantage de se mêler un peu plus avec le monde de l'extérieur...mais sans plus.
Toutes les communautés pratiquent le baptême du croyant, et refusent presque tous de pratiquer un service civil
quelconque et encore moins d'être soldat.
Du reste ils ne participent pas aux votes non plus(sauf une petite poignée qui acceptent).

Début 2009..ils sont maintenant 232,000...2012, ils approchent 260,000 membres et leur nombre grimpe substantiellement chaque année.

 

===================================================================

LEUR ORIGINE:

Les anabaptistes sont un groupe religieux qui a développé un ensemble de rituels et de croyances bien différents de l'église catholique dominante.

Ces croyances anabaptistes les distinguent aussi des réformateurs Protestants. Le mouvement anabaptiste a commencé à Zurich en Suisse, en 1525, comme une émanation de la réforme protestante. Des réformateurs Protestants comme Ulrich Zwingli, malgré son élan à la réforme, a néanmoins estimé que l'église doit se subordonner à l'État en matière de réforme. Ses élèves, Conrad Grebel, Felix Manz et Georg Blaurock se sont opposé à cette approche, l'église devrait être indépendante de l'État .Un point de friction particulière pour ces réformateurs au début était la question du baptême des enfants. Malgré les efforts pour parvenir à un compromis, Zwingli et les réformateurs n'étaient pas en mesure de résoudre leurs problèmes. En janvier de 1525, le Conseil de ville de Zurich a institué des exigences légales du baptême des enfants, avec des amendes pour ceux qui ne s’y soumettaient pas. En réponse, Grebel, Manz et Blaurock se sont re-baptisé entre eux et leurs partisans en secret à la maison de Manz quelques jours plus tard, le 21 janvier 1525 et commença alors le mouvement anabaptiste. Les Anabaptistes avaient cru dans un certain nombre de principes qui entrait en conflit avec l'église et l'autorité de l'État, y compris le baptême des adultes. Le nom « Anabaptiste » était à l'origine un nom péjoratif au sens anglais « rebaptizer ». Les Anabaptistes croyaient également à la non-résistance, qui les empêchait de servir dans les armées de l'État. Ils ont souscrit à un certain nombre d'autres doctrines, y compris l'isolement social des membres excommuniés.

L’église d'État voyait les Anabaptistes comme une menace. Le Baptême des enfants était un moyen de contrôler la population, comme les enfants étaient entrés dans les registres de l'État.

Les exigences anabaptistes pour le baptême des adultes et autres changements apportés à l'église d'État, y compris les défis à l'autorité sacerdotale, étaient considérées comme bouleversant l'ordre établi. Les Anabaptiste refusant de porter les armes a été considéré comme séditieux et menaçant pour la sécurité face aux menaces extérieures.

En conséquence, les autorités aussi bien protestantes et catholiques persécutèrent les anabaptistes, les capturant, torturant, brulant, écartelant, pendant et tuant un grand nombre pendant les décennies qui ont suivi. Le livre miroir de Martyrs,( Thieleman J. van Braght), est un récit du martyr de nombreux chrétiens, y compris les anabaptistes du début. Le miroir des Martyrs est bien connu chez les Amish. La tradition du martyr de l'anabaptisme influe sur la perception que les Amish et autres descendants placent dans le monde aujourd’hui.

Les traditions Amish et Mennonite se sont finalement dégagé du mouvement anabaptiste vers la fin du XVIIe siècle. Outre les Amish, de nombreux autres groupes, notamment des frères Mennonites et huttériens peuvent figurer parmi les descendants des anabaptistes. Le terme anabaptiste est toujours utilisé pour décrire ces groupes, dont beaucoup partagent toujours des doctrines similaires de non-résistance, baptême des adultes et isolement social

____________________________________________________________________________________


Il est triste parfois de voir de fausses expressions venant de gens qui ne savent rien des amish.

Des déclarations du genre: Ah, pourquoi les amish détestent la société ! Faux. Les amish ne détestent pas la société. Ils s'en tiennent à l'écart tout simplement et d'ailleurs vous ne verrez jamais de amish porter de jugement sur la société qui les entoure.

D'autres diront: Tiens...pourquoi les amish dédaignent le progrès, etc. Ils ne le dédaignent pas, ils choisissent tout simplement de faire sans. Ils agissent différemment, c'est tout. Ils le font volontairement et se moquent pas mal de ce que la société peut faire avec le progrès.

TEMOIN SOUS SURVEILLANCE

Certains d'entre vous auront peut-être déjà entendu parler ou vu le film "Témoin sous surveillance" avec Harrison Ford et autres. Bien qu'il s'agisse d'une fiction, ce film donne néanmoins une assez bonne image de la différence entre les deux mondes que composent la société en général et la vie amish. Cette dernière étant axée sur le pardon, la modestie, le pacifisme et l'auto-suffisance, contraste avec importance avec le monde civil trop empreint de violence, de vengeance, de mode, de crimes, de traffic, de laisser-aller, d'orgeuil et d'égoïsme. L'image projettée des amish en est souvent une qui présente une certaine candeur, une naïveté, la simplicité. Bien que n'étant pas ignorants de ce qui se passe dans la société en général, les amish ne veulent pas y prendre part, que ce soit d'abord par des emplois qui contrastent avec leurs croyances (police, armée, fonction publique, videur de bar, travailler dans un cinéma etc) ou encore en ne prenant pas part à des évènements mondains (campagnes électrorales, politique, campagnes de vaccination, médias etc). Toutefois, les amish ne portent pas de jugement sur la société, contrairement à ce que certains disent. Ils laissent aller la société à ses affaires sans s'en mêler car pour eux..."ils ne sont point de ce monde " !

En plus d'avoir les terres les plus productives, les Amish ont la réputation de produire fruits et légumes parmi les plus frais, délicieux et sains, tous produits sans aucun apport chimique. Il en va de même pour leurs produits du terroir. Un fréquent travail de sarclage assure une croissance exceptionnelle et des pousses de haute qualité. Tous ces produits sont très recherchés autant par les amateurs d'aliments "bio" que les autres consommateurs. Souvent, ils ne fournissent pas à une impressionante demande. _____________________________________________________________________________________________

LA SANTE ET LES SOINS MEDICAUX

Contrairement à de fausses idées chez le public en général...les Amish ne fuient pas les hôpitaux dès que le besoin s'en fait sentir (traitements importants, chirurgies, arrêts cardiaques, ou naissance avec une sage-femme dont le denouement exige l'hopital) etc).  De plus, ils n'hésitent pas non plus à utiliser de la médication, encore une fois, quand c'est absolument nécessaire. Mais il faut toutefois rappeler que contrairement à la société en général, ils ne courrent pas les hôpitaux pour un oui ou un non ni non plus que d'être accros à la médication moderne. Rappelons-nous qu'il considerent la sante comme un don de Dieu et il faut s'en occuper.

=====================================================================================

RECRUTEMENT

Sachez aussi que les Amish ne font pas de recrutement ni d'évangélisation.