Univers Amish

UN MOT SUR LE "RUMSPRINGA"

Chez les AMISH, il existe une tradition (non-écrite) qui fait qu'à l'áge de 16 ans le jeune amish est permis de "flirter" avec le monde extérieur (ou "les anglais").

Il s'agit en réalité d'une permission accordée à ces ados de vivre l'expérience d'une vie en dehors du cadre amish. Ils peuvent s'habiller comme les autres américains, vont écouter en ville la musique du jour, quelques-uns font l'expérience de l'alcool ou de la marijuana. Les garcons vont souvent flirter avec des filles non-amish. Les jeunes filles amish vont aussi se laisser courtiser par des garcons non-amish.

En général, on leur demande entre 18 et 21  ans de faire un choix, puisqu'ils devront être baptisés en tant qu'adultes consentants. Certains demandent un délai un peu plus long et les parents l'accordent. Dans d'autres cas, après quelques semaines, certains reviennent tout-de-suite dans la communauté, se sentant ridicules dans ce monde. Ils reviennent trouver le calme et la vie amish. Devenir amish est volontaire et non obligatoire.

La tolérance des parents est très grande durant ces excès. S'ils font des abus, ils ne sont pas exclus comme le serait un adulte baptisé. Par contre ce sera l'autorité parentale qui prendra la relève dans ce cas.

En général, c'est moins de 1% des jeunes qui ne reviennent pas dans le groupe. Les parents et l'église permettent cette période mais ne l'obligent pas. Certains cas sont parfois pathétiques quand un ado amish tombe en amour avec un "sujet américain" car il sait qu'il devra le/la quitter pour retourner dans le groupe.

Ceux qui reviennent cependant, sont de bons et fidèles membres. Dévoués et sincères. La "rumspringa" n'aura été qu'un passage dans leur vie.

 

 

PS:  Toutefois, en aucune façon, la RUMSPRINGA est obligatoire.  Ni l'église ni les parents ne cautionnent cette période de l'adolescence amish.  Cependant, elle est tolérée pour les jeunes qui décident de la vivre(sous l'oeil attentif des parents).  On dit que c'est une très faible minorité de jeunes qui décident de vivre certaines expériences dans le "monde extérieur". Néanmoins, la rumspringa signifie pour la majorité qu'à 16 ans, le jeune est maintenant adulte et qu'il(elle) doit laisser de côté tout ce qui a rapport avec l'enfance.  C'est le moment pour eux de pouvoir assister aux soirées de chants du dimanche soir où les filles et garçons font plus ample connaissance et où des relations amoureuses débutent parfois...C'est aussi le moment pour les parents d'offrir à leur garçon son premier cheval et buggy bien à lui !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Questions et Réponses:

1) Ont-ils le droit de fumer?
 Certains le font, d'autres pas. En, fait, il n'existe pas de règle établie sur la question. Par contre, on les encourage à ne pas le faire. Par ailleurs, plusieurs Amish tirent de bons profits avec la culture du tabac.

2) Jusqu'où vont-ils à l'école ?
Ils terminent après 8 années. Non pas qu'ils ne croient pas à l'éducation mais ils estiment que l'éducation supérieure  est inutile pour eux quand on travaille sur une ferme. Par ailleurs, ils croient que l'enseignement supérieur ne va pas dans le sens de leurs croyances(et sur ce point, la Cour Supreme des U.S.A leur a donne raison).

3) Quelles sont les règles pour l'habillement ?
Sobres, sans boutons ni dorure...rien à la mode. Les hommes en noirs ou couleurs fonçées selon les communautés...chapeau noir ou de paille selon les saisons. Chez les femmes et enfants, les couleurs pastelles sont permises. Ni motif, ni fleurs. Les hommes portent chemises blanches ou pastelles. Chaussures noires et bretelles. Chez les enfants, souliers de type ADIDAS sont permises. Les femmes portent toutes un bonnet blanc,  plus courant etant la "coiffe" en organdi. Dehors, elles portent le bonnet.

4) Pourquoi les femmes portent-elles un petit bonnet blanc (en organdi) ?

C'est un symbole, pour leur rappeler qu'il y a "quelqu'un au-dessus d'elles" l'autorité divine)et selon un passage biblique stipulant que c'est une honte pour la femme d'avoir le crane decouvert (toutefois certaines l'interpretent comme relatif a la coiffure, donc elles ne font pas couper les cheveux).

5) Les bijoux sont-ils permis ?
Non. Sauf que depuis quelques années on voit chez certaines personnes, le désir de porter une alliance, tout ce qu'il y a de plus simple (un anneau, par exemple) uniquement pour montrer qu'ils sont mariés et non pour montrer une mode ou de la flamboyance.

6)Y'a-t-il certaines différences dans les vêtements ?
Souvent il existe des petites différences d'une communauté à l'autre...uniquement pour justement, marquer leurs différences.

7) Idem pour les buggies.

8) Ont-ils des restrictions particulières pour les aliments, comme certaines religions ?
Non pas du tout. Ils considèrent qu'une table abondante et nourissante est un bienfait de Dieu et ils l'utilisent avec sanctification et avec le dur travail de la ferme, une telle alimentation est nécessaire.

9) Célebrent-ils Noël ?
Oui mais très modestement. Ce n'est pas une course dans tous les magasins. Souvent les cadeaux sont fort simples ou faits maison, sans extravagance. Ils interprètent des chants, lisent des contes, recoivent parents amis et font aussi des visites.

10) Qu'en est-il du téléphone ?
Ils n'en ont pas. Mais ils peuvent utiliser celui du voisin (et ils paient leurs communications) ou encore le téléphone public. Ils sont de très grands usagers de la poste. (Par contre depuis quelques temps, les leaders permettent d'en avoir un si c'est absolument necessaire pour les affaires-mais pas dans la maison).

11) Peuvent-ils avoir des commerces ?
Certains en ont, surtout ceux qui ne peuvent avoir de ferme en raison de la rareté des terres ou le prix élevé mais ils sont très spécialisés. Par exemple, ils s'orientent vers quelque chose qui fournira leur communauté: fabrication de cuir et harnais, menuiserie, commerce de semences, construction et réparation de buggies, appareils de chauffage et cuisson au gas ou au kérosène , vieux équipement agricole etc. Par ailleurs, si vous voyez le mot Amish assoçié à un commerce, dites-vous que ce ne sont pas des Amish, car ceux-ci n'utilisent jamais le nom de leur dénomination religieuse dans les affaires.

12) A quel âge ont-ils leur premier buggy ?
Vers l'âge de 16 ans. Il s'agit d'une voiture ouverte qu'on appelle couramment "courting buggy". Par mouvement de protestation ou se différencier des autres, ils y collent parfois des auto-collants de motifs ou y peignent des motifs extravagants. Mais cela passe avec le temps.

 

13)

Les jeunes amish peuvent-ils travailler ailleurs ?
Il leur arrive en effet de travailler avec "le monde" soit dans des epiceries, entrepots, centres de jardinage et souvent les jeunes filles travaillent dans des boutiques de tissus, magasins généraux etc. Ils sont toujours considérés comme de bons et fiables employés.

 

14) Y'a-t-il des membres qui quittent l'église ?
Si on inclut ceux qui sont excommuniés, cela représente environ 1% du nombre.

15) Quelle opinion ont-ils de la police et l'armée ?
Ils n'ont rien contre et leur trouve une certaine utilité. Vous ne les verrez jamais s'enroler dans ces services. Par ailleurs, ils ne portent pratiquement jamais plainte à la police. C'est presque toujours quelqu'un d'autre qui le fait à leur place.

16) Sont-ils présents seulement en Pennsylvanie?
Non, en fait ils sont présents dans 22 états américains et au Canada. En réalité, la plus grosse communauté se trouve dans le comté de Holmes en Ohio. Par ailleurs, celle de la Lancaster est la plus connue et la plus médiatisée.

17) Refusent-ils de se faire photographier ?
Souvent oui car pour eux c'est un signe de vanité et contrevient aussi à ce passage biblique qui dit: Tu ne feras point d'image taillée...Néanmoins, certains acceptent de le faire se disant un peu en quoi cela va déranger la cohésion de la communauté...les jeunes enfants surtout n'y voient rien de désagréable.

18) Reçoivent-ils des touristes chez-eux ?
Non. D'abord ils ne font rien pour les attirer et ils ne se considèrent pas comme une attraction. Au mieux vont-ils héberger temporairement une personne malade ou quelqu'un en panne.

19) Parlent-ils aux médias ?
En général non. Ca ne leur est pas défendu mais ils estiment qu'ils n'ont rien de particulier à raconter et cela risque davantage d'attirer des curieux chez-eux.

20) Les Amish du Canada sont-ils différents de ceux des U.S.A ?
Non. Ils ont leurs petites différences d'appartenance mais pas plus. Ils ont tous les mêmes règles.

21) Qu'en est-il de leur frugalité?
Ils gaspillent très peu. Pour eux, tout est bon ou peut l'être. Que ce soit sur le plan de la ferme ou la maison, les vêtements, l'alimentation...mille petites choses.

22) Sont-ils aussi sauvages qu'on le dit?
Ils sont beaucoup moins "sauvages" que certains autres groupes religieux connus (et j'en sais quelque chose). Ils demeurent polis, courtois avec les étrangers mais ne leur courent pas après, non plus.

23) Votent-ils ?
Comme ils ont pour principe de "ne pas se mêler aux choses de ce monde", les élections et la politique ne les intéressent pas. Cependant quelques-uns le font.


PRENOMS

LES PRENOMS FEMININS LES PLUS COMMUNS:

 

Naomi, Rose, Lena, Lea, Sarah, Ann, Mary, Katie, Liz, Anna, Mae, Annie, Elizabeth, Esther, Rachel, Rosanna, Marian.

LES PRENOMS MASCULINS...

Joseph, Samuel, Ely, Elmo, Mark, Andrew, David, John, Elmer, Jonas, Luke, Noah, Gideon, Matthew, Raphael, Saul, Jacob, Joachim, Isaiha, Daniel...

LES NOMS DE FAMILLE LES PLUS COURANTS:

 

Wagler, Rocke, Ringenberg, Albrecht, Bachman, Litwiller, Kinisger, Berkey, Roth, Jantzi,
Beachey, Coblenz,  Glick, Helmuth, Zook, Yoder, Mullet, Hershberger, Gingerich, Hostetler, Lapp,
Stoltzfus, Smucker, Graber, Esch, Chupp, Bontrager, Bender, Troyer, Kauffman, Fisher,
Burkholder, Swartzentruber, Umble, Lantz...et duvers autres.

Contrairement à ce que l'on entend parfois, il n'existe pas à proprement parler, de ville ou de "pays" amish.  Cette dernière expression vient essentiellement de "promoteurs" touristiques cherchant à attirer le maximum de touristes dans une région densément peuplée de amish.  En réalité, ces amish s'installent là où ils peuvent, où des terres abordables sont disponibles.  Cela peut très bien être à côté de n'importe quel voisin non-amish.


Trop de gens assoçient le style de vie des amish à une vie de pauvreté.  Il y a un monde de différence entre la pauvreté et la simplicité . Ce qui fascinent chez ces gens ce n'est pas tant de vivre sans commodités modernes mais plutôt le fait qu'ils choisissent de le faire volontairement.


LEUR PERSONNALITE :

__________________________________________________________________

Malgré l'apparente rigidité des AMISH, ils n'ont pas tous la même tolérance ni la même vision de certaines choses, tout comme l'évangélisation  ou encore comme leur humour particulier ou bien, leur ouverture envers les étrangers. Donc une grande disparité entre les membres et les communautés.  Toutefois, ils demeurent tous quand même unis sous une même foi et les mêmes croyances.